Histoire et patrimoine - L'Argentière-La Bessée

L'argentière Hiver 640x... BasicAinsi nommée dès le Moyen-Âge pour la richesse en argent de son sous-sol, L’Argentière fusionna avec La Bessée dont l’origine proviendrait de la présence d’un couvent tenu par des abbesses, origine «contestée» par des partisans de la thèse de la présence d’immenses plantations de bouleaux ou «bessedes»...
Au fil des siècles, la métallurgie et le développement de l’hydroélectricité supplantèrent l’exploitation des mines d’argent dont la visite du site, merveilleusement conservé et entretenu, intéresse petits et grands.
L’Argentière-La Bessée bénéficie de patrimoines historique, minier et industriel incroyables qu’elle ne cesse de valoriser, afin que les visiteurs puissent aussi en profiter. Le patrimoine naturel n’en est pas non plus dépourvu, par le classement Natura 2000 par exemple, de la surprenante réserve de chardons bleus, unique en Europe.

L'Argentière la Bessée, chef lieu du Pays des Ecrins et huit siècle d'histoire.

"... Au commencement des temps était l'argent, précieux métal que les romains et d'autres avant eux extrayaient des gorges du Fournel. Longtemps après, les chevaliers de l'ordre de St Jean de Jérusalem, marquèrent l'histoire de leur empreinte, de leur croix, qui demeurera encore pendant des siècles sur le linteau de la chapelle qu'ils érigèrent au XIIème siècle. Huit siècle plus tard, l'industrie à sa pleine apogée a laissé dans la salle d'honneur de la mairie un ouvrage taillé dans l'aluminium et portant en son sein l'effigie de l'usine disparue en 1988 ..."

L'argentière La Bessée Villages Basics 480x...

(Extrait d'un écrit traitant de la commune de L'Argentière la Bessée)

Aux confluents des vallées de la Durance, de la Vallouise et du Fournel, à 1000m d'altitude, l'Argentière la Bessée est à présent une petite ville de plus de 2000 habitants.

Son nom provient de ses mines d'argent qui furent exploitées jusqu'au début du XXème siècle.
Après avoir fait partie du fief de Rame puis de l'Embrunais, l'Argentière fut annexée par le Dauphin en 1155 et il rattacha le bourg au Briançonnais. Le dauphin percevait ainsi une partie des revenus de la mine et un châtelain le représentait à L'Argentière.
C'est ainsi que différentes constructions se sont succédées : donjon près des mines transformé en château fort au moyen âge, chateau seigneurial dans la vallée, château Saint Jean.

La desserte ferroviaire favorisa l'implantation à L'Argentière d'usines dès le début du XX e siècle. L'usine de production d'aluminium puis la centrale électrique et les conduites forcées. L'Horloge des Hermes qui domine L'Argentière et qui rythmait la journée des travailleurs de la vallée, fut construite également à cette époque. Puis ce fut l'usine du Quartz Fondu et sa centrale électrique qui furent construites pour produire du verre. Mais après la fermeture de l'usine Pechiney en 1985 seules les Aciéries et Fonderies de Provence désormais Société Coopérative Ouvrière de Production ont maintenu une activité industrielle de fabrication de pièces d'acier pour EDF et le secteur pétrolier.

Désormais, L'Argentière la Bessée est tournée vers le tourisme.

Plusieurs monuments subsistent dans un très bon état de conservation tels que la Tour des Hermes avec son horloge dominant L’Argentière et dont certains disent qu’elle protège ses habitants, l’ église Saint-Apollinaire dont le portail s’ouvrant vers le Sud présente de nombreux atouts architecturaux, embelli d’une superbe serrure à tête de chimère. Les murs sont couverts de peintures sur les « vices et vertus », thèmes si chers au XVIème siècle ! Autre monument, la charmante chapelle Saint-Jean du XIIème siècle, dont la décoration soignée retient le visiteur rêvant d’une ancienne commanderie des Chevaliers de Saint-Jean... De nombreux objets archéologiques donnent un attrait particulier à cette petite ville...
Le kiosque et le cellier de la maison Planche servent de support à de nombreuses visites et diverses manifestations. De vieilles maisons traditionnelles, la proximité de la Durance, du vallon du Fournel, des sentiers vers les hauteurs où l’été, la flore offre une spectacle inoubliable, pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, offrirent à L’Argentière le nom de «Porte d’entrée du Pays des Écrins»!
Plusieurs évènements sportifs à renommée internationale sont organisés principalement en période estivale, valorisant ainsi les activités phares de la commune, soient les sports en eau-vive, le trail, mais aussi l’escalade.