Histoire et patrimoine - Pelvoux

Pelvoux Hiver 640x... BasicsCette commune, créée après la Révolution comprend plusieurs hameaux très typiques et couvre un territoire très étendu. Une grande partie de son domaine inclut des hauts sommets comme la Barre des Écrins (4102m), le Mont Pelvoux (3946m), les aiguilles d’Ailefroide (3952m)...
Pelvoux est essentiellement tourné vers le tourisme « responsable » et fait le bonheur des amoureux de la nature.
La station familiale de Pelvoux-Vallouise est certainement connue de tous, par sa qualité d’enneigement et d’ensoleillement et ses diverses pistes de ski alpin. Le ski de randonnée et le ski nordique sont également particulièrement pratiqués. De nombreuses activités sont aussi proposées dans le courant de l’été (randonnée, VTT, via ferrata...).

Pelvoux, le temple de l'alpinisme au coeur du massif des Ecrins.

"... Succession de hameaux typiques du haut Oisans : le Poët (la petite montée), le Sarret (le lieu resserré), le Fangeas (le bourbier), St Antoine, les Claux (le lieu fermé) et Ailefroide (l’alpage froid), la commune confond longtemps son existence avec celle de Vallouise avant de prendre le nom de la Pisse (cascade) puis en 1893 celui du sommet qui la domine : Pelvoux (« la montagne très élevée ») ..."

(Extrait d'un écrit traitant de la commune de Pelvoux)

De fait, la commune de Pelvoux est composée de plusieurs hameaux qui s’étendent au fond de la vallée de La Vallouise. Elle tire son origine du nom de « Pelva », pel qui signifie « la grande montagne ». Pelvoux fut appelé La Pisse jusqu’en 1893, du fait du nom que portait la cascade de l’Eychauda localisée aux Claux. Ces noms évoquent symboliquement la situation géographique de Pelvoux.

Il s’avère que la commune de Pelvoux, entourée de hauts sommets aux noms prestigieux, est la voie royale pour atteindre le coeur du Parc National des Ecrins. Son territoire s’étend jusqu’à la plus prestigieuse cime du massif des Ecrins : la Barre des Ecrins.
Jusqu’en 1828, les cols du massif sont traversés dans le but d’échanges commerciaux. Mais la nécessité d’établir des cartes d’Etat-Major conduit à de grands exploits sportifs. Ainsi en 1930, le Capitaine Durand atteint à 3938m la pointe du Pelvoux qui porte son nom.

C’est en 1848 que le professeur Puiseux atteint à 3954m le point culminant du Pelvoux, considéré jusqu’alors comme le point le plus haut du massif. C’est de là qu’il remarque une cime plus élevée : la Barre des Ecrins dont les 4103m seront vaincus en 1864 par l’anglais Whymper.
La station de ski de Pelvoux-Vallouise qui s’étend sur le territoire de 2 communes (Pelvoux et Vallouise) est une petite station familiale et dynamique, proche de la nature et bénéficiant généralement d’une excellente qualité de neige.
Le domaine de la station de ski de Pelvoux-Vallouise s’étend de 1250m à 2300m d’altitude, avec 1050m de dénivelé et 34 kms de pistes balisées. Pelvoux-Vallouise est une station village alliant des équipements pour accueillir les enfants, des pistes pour tous niveaux et un merveilleux domaine de ski hors piste et de randonnée.

La montée au Pré de Madame Carle (un des sites les plus visités des Hautes-Alpes) éblouit le randonneur par ses torrents, ses successions de forêts, de prairies bordées de mélèzes, là où faune et flore forment un ensemble enchanteur. La récompense de ces visiteurs étant, bien évidemment, une vue magnifique sur les grands glaciers : Glacier Noir et Glacier Blanc.
Le charmant petit village d’Ailefroide, dernier hameau de la vallée à l’amont des gorges, est devenu un des sites les plus célèbres au monde en matière d’alpinisme et d’escalade sur blocs. Nous sommes ici au point de départ des excursions de haute-montagne et des sentiers d’ac- cès aux refuges.


Aillefroide Hiver 640x... Basic

Aillefroide Hiver 640x480 Basic

Une partie de l’usine des Claux, rénovée en un espace muséographique surprenant, présente un intérêt incomparable sur toute l’histoire de l’hydroélectricité, le captage des torrents, l’utilisation et le domptage de ces eaux capricieuses. Ludique ou fortement technique, il s’adapte à toutes les catégories d’âges et offre au visiteur des explications très complètes sur les réalisations et travaux de Gilbert Planche, qui révolutionna l’utilisation de cette énergie.

De nombreux cadrans solaires, petites chapelles, fours banaux constituent un atout supplémentaire pour les promeneurs par un côté culturel inégalé !